Stranger Things et l'Espace-Temps

Illustration
Publié dans Dossiers
03/03/2021 à 14:20 4 660

La promotion de la saison 4 s'approche enfin à grands pas ; le tournage à Atlanta se poursuivant sans embûche en ce moment. Avant de nous trouver dans cette période où nous relaierons les diverses interviews, teasers et trailers de Stranger Things 4, nous voyons là une bonne occasion de traiter un sujet particulier. Le sujet du voyage dans le temps, ou tout simplement du temps en tant que futur thème de la saison 4 de Stranger Things, est (ré)apparu chez les fans dès le moment où les comptes officiels de la série ont commencé à divulguer la quatrième saison en utilisant des horloges dans les teasers. Puisque cette théorie a ses partisans et ses détracteurs, nous voyons là une occasion d'analyser le sujet en profondeur.

Le Voyage dans le Temps en littérature et au cinéma

Time Machine

Étant l'un des thèmes phares de la science-fiction, le voyage dans le temps a nourri plusieurs oeuvres de la littérature et du cinéma. Sa première trace dans le domaine de l'écriture figuerait dans la légende du Roi Arthur où Merlin (l'Enchanteur), insoumis aux lois du temps, peut se présenter alternativement comme un enfant ou un vieillard. Pour prédire les événements, Merlin voyage à volonté dans le passé ou le futur.

Puis dès le milieu-fin du 19ème siècle, le voyage dans le temps est impliqué dans davantage d'oeuvre littéraires. Nous mentionnons ici le roman "La Machine à explorer le temps" (titre original : The Time Machine - An Invention) écrit par Herbert George Wells en 1895. Jugé comme un classique dans ce domaine, cette oeuvre prend place à Londres, à la toute fin du 19ème siècle. Dans la maison de George, un savant, un groupe d’amis écoute celui qui prétend être le premier voyageur du temps raconter ses aventures. Le voyageur du temps débute son récit en décrivant le monde de l’an 802'701. La Terre est habitée par les Éloïs, descendants des hommes. Androgynes, simplets et doux, ils passent leur temps à se prélasser et à manger des fruits dans le grand jardin qu’est devenue la Terre. Le monde semble être devenu un paradis. Toutefois l’explorateur du temps constate peu après que cette apparente harmonie cache un terrible secret...

Ce roman a donné lieu à 2 adaptations cinématographiques, la première en 1960 et la seconde en 2002. Ci-dessous, un extrait de la version de 1960 où le scientifique teste pour la première fois sa machine.

Poursuivons maintenant dans le monde du cinéma.

Au début des années 80, un certain Bob Gale a tout juste 30 ans. Jeune scénariste qui n’a pas vraiment percé dans le cinéma, il souhaite réaliser un film sur le voyage à travers le temps. C'est à cette époque qu'il fait une trouvaille : " J'ai découvert dans les archives de mon père que ce dernier avait été président des élèves au lycée. Cela a été une surprise pour moi. J'ai alors repensé à celui qui était président des élèves quand j’étais au lycée, car je ne m’entendais pas du tout avec lui. Donc je me suis demandé : si j’avais été au lycée avec mon père, l’aurais-je apprécié ? Cela a été le déclic : si un enfant pouvait revenir dans le passé et être au lycée en même temps que son père, qu'est-ce que cela donnerait ? ». Bob Gale se lance alors dans l’écriture de ce scénario qu’il veut novateur. Il en parle à son complice de toujours… le réalisateur Robert Zemeckis.

Nous parlons bien évidemment ici de Retour vers le Futur, trilogie ayant eu un impact culturel phénoménal que nous ne pouvions éviter. Le voyage dans le temps que permet d'effectuer la fameuse DeLorean est l'un des thèmes de la saga. Le premier volet, sorti dans les salles américaines en juillet 1985, est d'ailleurs clairement mentionné lors de la saison 3 de Stranger Things, puisque le film est projeté dans l'une des salles de cinéma du Starcour Mall. Nous reviendrons sur cette scène plus bas, car elle comporte un élément intéressant.

RVLF

Nous pouvons encore citer quelques films dans ce domaine comme Minority Report de Steven Spielberg, Harry Potter et le Prisonier d'Azkaban, Source Code de Duncan Jones avec Jake Gyllenhaal, ou encore Interstellar de Christopher Nolan. Ce dernier raconte l'histoire d'un voyage dans le temps suivant la théorie de la relativité générale d'Einstein. Ainsi, une équipe d'astronautes, traversant dans un premier temps un trou de ver près de Saturne, puis voyageant dans le champ de gravité d'un trou noir, subit une déformation du temps et vit en quelques heures l'équivalent de plusieurs dizaines d'années sur Terre.

Interstellar a cette particularité que son scénario a été très travaillé au côté d'un physicien de renom, Kip Thorne, permettant ainsi au film de se rapprocher au maximum de la réalité scientifique.

L'Espace-Temps dans Stranger Things

Nous débutons maintenant l'analyse du thème du temps dans la série créée par les frères Duffer. Dans les prochains chapitres, le but sera de décortiquer tous les éléments connus à ce jour à travers les 3 saisons ainsi que lors des interviews récents de David Harbour à propos de la saison 4. Nous commencerons par analyser le document "Montauk", c'est-à-dire le document qu'ont écrit les frères Duffer afin de vendre leur histoire à une plateforme quelconque.

Par la suite, nous étudierons les éléments en rapport avec l'espace-temps dans les saisons 1 à 3. Premièrement, nous vous présenterons la théorie d'un membre de reddit qui a eu beaucoup de succès en novembre dernier. Puis, nous soulèverons les éléments restants qui n'ont pas encore été abordés.

Enfin, nous terminerons avec les interviews de David Harbour avant de conclure en vous donnant notre avis.

La Source : The Montauk Project

Montauk

Comme vous le savez probablement, "Montauk" était le nom initial que Matt et Ross Duffer souhaitaient donner à leur création. Pour vendre la série à une plateforme quelconque, les créateurs de Stranger Things ont réalisé un document officiel du nom de Montauk, également connu sous le nom de "The Stranger Things Bible", dans lequel ils ont tout décrit au sujet de leur oeuvre, y compris les thèmes qui y seraient abordés. Ce document est aujourd'hui accessible au public et comprend 23 pages. Vous pouvez d'ailleurs le lire en anglais ici.

La page 4 dudit document débute ainsi : "Tout le monde aime une bonne conspiration. Nous avons déjà vu les plus connues, Area 51 et The Philadelphia Experiment, qui ont fait sensation au cinéma et à la télévision à maintes reprises. Mais le projet Montauk, l'une des conspirations les plus étranges de l'histoire de notre pays, reste inexploité."

En bas de la même page, en décrivant la manière dont le projet Montauk serait abordé dans la série, les frères Duffer ont cité des univers parallèles, des créatures surnaturelles, des expériences et des portails :

ST Bible 1

"Le projet Montauk a impliqué les développements les plus avant-gardistes de la science. Personne ne sait avec certitude ce que ces expériences ont impliqué, mais le brouhaha est aussi étrange que merveilleux. Contact extraterrestre... voyage dans le temps... télépathie... dimensions alternatives... monstres mutants... tout ce que vous voulez ; quelqu'un prétend que cela s'est passé dans cette base."

Un peu plus loin à la page 12, les créateurs de la série décrivent la forme que prendra l'horreur dans leur histoire :

ST Bible 2

"L'horreur à Montauk est surnaturelle - mais enracinée dans la science. Matière noire, trous noirs, trous de vers, univers alternatifs, théorie des cordes... nous voulons utiliser les mathématiques de la physique théorique pour ancrer notre horreur dans la réalité."

Matt et Ross Duffer souhaitent donc user de la science pour appuyer leur intrigue fictive, en citant notamment des trous noirs et des trous de vers. De façon très résumée, un trou noir est une zone dans l’espace où la force de gravité est si forte que même la lumière ne peut s’en échapper. Les trous noirs déforment l’espace et le temps. Selon la théorie de la relativité, le temps se figerait au centre d'un trou noir.

Quant au trou de ver (image ci-dessous), il permet de tordre l’espace-temps pour relier deux points sans parcourir la distance réelle qui les sépare, c’est une sorte de raccourci, de tunnel de l'espace-temps. En théorie, un trou de ver pourrait servir de raccourci dans l'univers, permettant un voyage interstellaire, ou un voyage dans le temps, comme c'est le cas dans le film Interstellar, réalisé par Christopher Nolan.

Trou de ver

Ainsi, il est intéressant de retenir, qu'initialement du moins, les frères Duffer voulaient intégrer des éléments scientifiques dans leur intrigue, ainsi que le voyage dans le temps. Il n'y a aucun doute que les éléments scientifiques ont été bel et bien incorporé dans l'élaboration de leur oeuvre, puisque la science est présente en de nombreux points dans Stranger Things : Mike, Lucas, Dustin et Will sont tous passionnés de science et tentent constamment de trouver une explication scientifique aux énigmes qui leur sont posées - le professeur Clarke, qui enseigne les sciences au collège, est le professeur dont les garçons sont le plus proche. Ses connaissances sont sollicitées lors de chaque saison et permettent aux personnages d'avancer.

Le voyage dans le temps n'a pour l'heure pas été abordé, et n'a pas non plus été teasé dans les récentes interviews.

Concernant les "trous noirs", nous les retrouvons exclusivement dans les répliques de Jim Hopper, et cela à plusieurs reprises. Un détail qui a poussé un fan américain à concocter la théorie qui va suivre. Quant au trou de ver, le même fan a trouvé un personnage qui en parle indirectement : Alexei.

Jim Hopper, les Galaxies, les Trous noirs et Sara(h)

Hopper

Dans ce chapitre, nous présentons une théorie élaborée par le redditor américain "dutycyclemusic", réputé et apprécié pour ses post et commentaires sur le subreddit de Stranger Things. Nous vous proposons ici une traduction de sa théorie :

« Chaque fois que j'arrive sur la scène où Jim Hopper rencontre le professeur Scott Clarke dans la saison 1, je suis un peu "accroché", curieux. À mon sens, cette scène fait partie d'un ensemble plus vaste d'indices. Je parle ici de l'ensemble des "galaxies, univers... trous noirs" que Hopper répète plusieurs fois. Je vais diviser ce sujet en petites parties, en fonction des scènes sélectionnées :

Voici les transcriptions des scènes en question : 1ère scène - Saison 1, épisode 1 : Hopper avec M. Clarke :

° Scott Clarke - Je ne crois pas que nous nous soyons déjà rencontrés. Scott Clarke. Professeur, au collège d’Hawkins. Terre et Biologie.

° Hopper - ... J'ai toujours eu un dégoût pour la science.

° Scott Clarke - Peut-être que vous avez eu un mauvais professeur ?

° Hopper - ... Oui, Mlle Ratliff était un sacré morceau.

° Scott Clarke - Ratliff ? Oui, c'est ça. Elle est toujours active, croyez-le ou non.

° Hopper - ... Oh, je le crois. Les momies ne meurent jamais, c'est ce qu'on me dit. Sara, ma fille... Les galaxies, l'univers, tout ça... Elle a toujours tout compris. J'ai toujours pensé qu'il se passait assez de choses ici, je n'ai jamais eu besoin de chercher ailleurs.

Hop et Clarke

Ça semble anodin au début, un simple bavardage occasionnel… Mais rien dans la conversation ne pousse vraiment Hopper à mentionner son enfant... Le sujet initial étant [la recherche de] Will, il est un peu suspect que Hopper passe si vite à Sara, qui n'est même pas en vie, ce que doit maladroitement concéder Hopper juste après. De plus, à quel point Sarah peut-elle comprendre les sciences de l'espace alors qu'elle n'avait que 6-7 ans ?

Dans ses interviews données avant la sortie de la saison 3, David Harbour fait souvent référence à un élément dans "la première saison au premier épisode" comme "quelque chose qui traverse toute la série...". Cette scène a tendance à sauter à l'esprit. Elle est étrange, inquiétante et peut être jouée comme un simple bavardage, mais peut aussi comporter des indices possibles sur quelque chose de plus gros...

2ème scène - Saison 2, épisode 9 : Hopper et Eleven dans la voiture direction le labo :

° Hopper - Parfois, j'ai l'impression d'être... Comme si j'étais une sorte de trou noir ou quelque chose comme ça.

° Eleven - Trou noir ?

° Hopper - Ouais, c'est un... Tu sais, c'est ce truc dans l'espace. C'est comme si ça aspirait tout vers lui et le détruisait. Sarah avait un livre d'images sur l'espace. Elle l'adorait.

° Eleven - Qui est Sara ?

° Hopper - ... Sara ? Sara est ma fille. C'est ma petite fille.

° Eleven - Où est-elle ?

° Hopper - Eh bien, c'est un peu ça le truc, gamine. Elle euh... Elle nous a quitté.

° Eleven - Elle est partie.

° Hopper - ... Ouais. Le trou noir. Il l'a eue. Et d'une certaine façon, j'ai juste eu peur, tu sais ? J'ai juste eu peur que ça te prenne aussi.

Hop et El

Je laisserais la première mention « étrange » à propos de la scène de la saison 1 suffisamment tranquille, mais répéter le sujet presque mot pour mot dans la saison 2 avec des précisions sur la pensée de Hopper ici, c'est tout simplement trop pour l'oublier. Oui, il peut toujours s'agir simplement de symbolisme, mais cela est aussi très spécifique et il pourrait certainement s’agir de quelque chose de plus révélateur.

Argument supplémentaire : le livre sur Hopper - Darkness on the Edge of Town

À la fin du roman Darkness on the Edge of Town [qui se focalise sur la passé de Jim Hopper à New-York], Hopper offre à Sarah un grand livre d'images, The Wonders Of Outer Space (Les merveilles de l'espace en français), pour Noël (que Hopper note qu'il veut aussi regarder, un jour). Sarah reçoit également un autre livre, Through the Looking-Glass, and What Alice Found There, (De l'autre côté du miroir en français) et fait référence à la chute d'Alice dans un trou (noir) la faisant apparaître dans un monde étrange ; un monde à l'envers puisqu'elle traverse un miroir.

Un joli coup de pouce pour lier le roman à la série, mais une fois de plus, cet élément pousse plus loin cette idée de quelque chose reliant Sara, Hop, et le surnaturel. Le roman lui-même regorge d'images surnaturelles, de sujets occultes et d'éléments psychiques.

3ème scène - Saison 3, épisode 6 : Lorsqu’Alexei explique le fonctionnement de la machine chez Murray.

Parmi les plans d'Alexei (voir l'image ci-dessous), il y a quelque chose de curieux : un schéma classique de trou de ver.

Alexei

Graphiquement connu sous le nom de "Ellis Drainhole" (en français "drain d'Ellis"), il s'agit de la représentation graphique la plus courante utilisée par les physiciens pour expliquer la mécanique théorique des trous noirs et des trous de vers, et pour savoir s'ils peuvent être déplacés dans d'autres régions de l'univers et/ou dans le temps.

En bref, c'est quelque chose de remarquable de trouver ce dessin ici et cela suggère, au moins en ce qui concerne Alexei et les Russes, qu'ils pensent qu'il y a plus qu'un portail vers une version inversée de notre monde. Le reste des dessins montre quelques éléments, tous familiers, y compris le plancher de la base souterraine russe, les centres d'énergie de la ville, la Clé de la machine, et les détails des boîtes de distribution d'énergie. Donc parmi tout cela, il y a ce... trou de ver.

Je me demande pourquoi Alexei a dessiné cela ? Nous savons qu'il a vu le Portail et à quoi il ressemble. En revanche, le concept de trou de ver est très spécifique... Il est également intéressant de noter à ce stade que dans tout ce que nous avons vu des Russes, ouvertement ou timidement, ils n'ont encore rien montré en rapport avec la télékinésie, la télépathie, les pouvoirs... c'est-à-dire la façon originale dont le premier Portail a été ouvert à Hawkins, et sans doute la façon la plus simple si le but est seulement d'accéder à l'Upside Down. L'idée "les Russes savent ce que nous faisons et ils le font aussi" n'a pas vraiment pris forme de cette façon.

Les producteurs ont mis l'image du drain d'Ellis [trou de ver] sous nos yeux, c'est donc très curieux de voir comment elle relie toutes ces idées. Je déteste le dire, mais cela tend vraiment à indiquer un voyage dans le temps ou même quelque chose de "cosmique".

Dernier Argument : La lettre de Hopper

Enfin, il convient de mentionner ici la lettre de clôture de la saison 3 de Hopper. Hopper fait référence au fait d'être coincé dans une grotte sombre et profonde, et de devoir en ressortir en rampant. À ce stade, nous pouvons imaginer... qu'il était déjà dans une grotte avec les tunnels creusés par le Mind Flayer, et nous supposons tous qu'il est dans un trou (une cellule de prison) dont il devra à nouveau sortir en rampant... Il mentionne également qu'il "veut remonter le temps, pour que les choses redeviennent comme elles étaient" bien qu'il admette que c'est naïf ; la vie ne fonctionne pas ainsi...

Quel est le lien avec Hopper et sa fille décédée ? Je ne peux pas l'imaginer. Pourtant, ces "miettes de pain" sont laissées de côté pour que nous puissions les voir… ».

Fin de traduction.

Hopper terasse

Les éléments supplémentaires

Le vendredi 20 novembre dernier, les comptes offciels Facebook, Instagram et Twitter de la série ont officiellement annoncé 8 nouveaux personnages pour cette saison 4. Parmi eux se trouve Victor Creel, un homme dérangé et intimidant interné dans un hôpital psychiatrique pour un meurtre horrible commis dans les années 1950. À la même période, des appels de casting ont indiqué recherché des figurants pour des scènes des années 1950-60.

Ainsi, la saison 4 plongera apparement dans le passé de la ville d'Hawkins ou de sa région. Ces éléments sont peut-être en lien avec cette "menace longtemps enfoui qui refera surface" dont ont parlé les frères Duffer.

Victor Creel

De retour de son camp d'été en 1985, Dustin présente au groupe ses dernières créations. La première qu'il sort de son sac est The Forever Clock (l'horloge éternelle en français), qui fonctionne à l’énergie éolienne. Cette horloge serait, selon ses dires "très utile durant l’apocalypse".

Cette invention peut paraître anodine au premier regard, mais il y a tout de même des éléments intéressants : Dustin prend la peine de le décrire ; chose qu'il a également faite pour son Cérébro, qui aura été très utile en saison 3. Et puis cela fait une "horloge" supplémentaire à côté de celles présentes dans les teasers de la saison 4. Reste à savoir si le jeune Henderson sera amené à l'utiliser dans les prochains épisodes.

Dustin

Dans la saison 3 toujours, une scène de l'épisode 7, The Bite (La Morsure en français) est relativement intéressante. Elle a lieu lorsque Dustin quitte la salle de cinéma pour trouver un chauffeur et ainsi fuir le centre commercial où rôdent les agents russes :

° Erica : Il faut qu'on sorte d'ici.

° Dustin : Surveille Tweedledee et Tweetdledum [c'est-à-dire Steve et Robin]. Qu'ils ne partent nulle part.

° Erica : Où vas-tu ?

° Dustin : Trouver un chauffeur.

Fin du dialogue, Dustin s'en va. Nous pouvons alors entendre les dialogues de Retour vers le Futur. Doc averti Marty que la DeLorean va réapparaître. Une fois cette dernière à nouveau présente sur le parking, Marty lui demande : Doc, vous avez construit une machine à voyager dans le temps...

Ce que nous n'entendons pas en revanche, c'est le reste de sa réplique : "à partir d'une DeLorean ?". Au lieu de cela, nous nous rendons directement au groupe d'adultes où Joyce, Hopper, Alexei et Murray discutent de la façon d'éteindre la machine que les Russes ont activée dans les souterrains du Starcourt Mall. Ça pourrait être un drôle de pont entre deux scènes. Ou alors cela pourrait être une invitation au public à relier quelques points entre la machine à remonter le temps de Retour vers le Futur et les capacités de la machine des Russes.

Revenons en maintenant à la saison 1, le jour de l'enterrement du faux cadavre de Will Byers. Les garçons, alors convaincus que Will est en vie, mais prisonnier dans l'Upside Down, se rendent auprès de leur cher professeur Clarke pour le questionner au sujet du Monde à l'Envers. Dans la fameuse méthaphore de la puce et l'acrobate, M. Clarke explique que si l'acrobate (c'est-à-dire les êtres humains ordinaires) souhaite se rendre dans l'Upside Down, il doit créer une importante quantité d'énergie, plus que ce que les humains sont actuellement capables, pour ouvrir une fissure dans le temps et l'espace. Ce qui créera une porte vers une autre dimension.

Des fans ont songé à la possibilité que ces portails interdimensionnels seraient des trous de vers, comme le suggérait le dessin d'Alexei. Serait-ce ainsi possible de relier ces deux éléments ? Si c'est le cas, cela pourrait laisser entrevoir un approfondissement particulier de l'Upside Down dans la saison 4.

SClarke

Les révélations de David Harbour

David Harbour est bien connu pour en révéler un peu plus que ses collègues sur le futur de la série. Le 24 juin 2020, il s'exprime au Gold Derby à propos de son personnage dans la saison 4 : " Le gros secret a été révélé [Hopper est vivant en Russie, ndlr], et j'en suis très heureux, mais il reste encore plein de petits secrets. Pour mon personnage, cette nouvelle saison va être très en mouvement, profonde, intense et différente de la saison 3. La dernière saison était très colorée, il découvrait son rôle de père d'une adolescente, mais là il se retrouve en Russie dans une prison, le crane rasé ; il s'embarque dans un voyage beaucoup plus sombre. Je suis très impatient que tout le monde puisse découvrir tout ça."

Puis dans une interview plus récente accordé à People, le 17 décembre 2020, David Harbour a déclaré que : " vous verrez beaucoup de vos personnages préférés faire les choses pour lesquelle vous les aimez ... mais vous les verrez aussi tordre leurs habitudes et les transformer en d'autres couleurs et d'autres saveurs ". Il poursuit : " Concernant Hopper, nous le voyons sous une toute autre couleur. Cette saison est ma préférée parce qu'il va vraiment vous montrer de nouvelles couleurs et ce dont il est vraiment fait ". Harbour indique que la saison 4 plongera plus profondément dans le passé de son personnage : "Vous allez vraiment voir une grande partie de son histoire en tant que guerrier dans un sens et comprendre pourquoi il s'est comporté de telles façons. Les erreurs qu'il a faites dans le passé reviennent le voir", conclut-il.

Il est bien probable que David Harbour fasse ici indirectement référence aux boîtes se trouvant sous le plancher de la cabane de Hopper. "Vietnam", "Dad", ou encore "New-York" sont inscrits sur ses boîtes et semblent être des souvenirs enfouis au fond de lui.

Box

Conclusion

Le temps jouera vraisemblablement un rôle dans la saison 4 de Stranger Things. Cela est perceptible sous divers aspects ; que ce soit au travers des teasers avec les horloges, de l'interview des frères Duffer où ils indiquent que "quelque chose de longtemps enfoui refera surface à Hawkins", le fait que le passé de Hopper sera traité en profondeur, ou encore de la description du personnage de Victor Creel.

Le relation entre Hopper et sa fille est également mystérieuse pour l'heure, comme l'a mentionné le fan américain, et révélera potentiellements de grandes choses dans la saison à venir. Cette relation appartient du moins à ce sombre passé dont nous parle David Harbour.

En revanche, il semblent difficile d'imaginer un voyage dans le temps, du moins dans sa forme la plus traitée au cinéma, dans les prochains chapitres. Les horloges que nous avons vues dans les teasers ne représentent peut-être pas un voyage dans le temps, comme beaucoup le pensent. Les horloges peuvent symboliser l'importance du temps d'une autre manière, avec quelque chose qui ne quitte pas l'univers de la série. Comme par exemple un compte à rebours, une limite de temps que le monde doit essayer d'éviter, ou bien un "puzzle" qui se résoudra à l'aide d'événements du passé. Rappelons ici qu'Eleven est capable de plonger dans le passé d'un personnage, à la condition toutefois de se trouver avec lui dans le Void.

Si l'on tient compte du fait que les portails décrits dans le document d'Alexei agissent comme des trous de ver, il est peut-être possible que les portails non seulement relient le monde réel au monde inversé, mais soient aussi un raccourci temporel, permettant d'explorer ce thème (le voyage dans le temps) dans les prochains chapitres. Et plus encore : peut-être explorer le voyage dans le temps comme aucune autre histoire ne l'a fait auparavant.

Commentaires

Fonky-M Rédac'
Vaste sujet que l'espace temps. Traiter à de nombreuses reprises dans la fiction depuis de nombreuses années, d'ailleurs c'est un sujet sur lequel il est difficile d'écrire car ça ouvre souvent la porte à de nombreuses incohérences. Une série qui l'avait assez bien fait c'est Sliders sur ses deux premières saisons avant de se perdre complétement. Une chose est sûre, dans Stranger Things la porte est plus qu’ouverte pour de très nombreuses interprétations. Rien que l'existence de l'upside down prouve que la série est tournée vers les dimensions et donc pourquoi pas le temps. À voir si le voyage temporel sera bien un thème abordé dans la prochaine saison, c'est un pont probable car c'est étroitement lié avec le voyage dimensionnel. Excellent dossier en tout cas, très complet comme toujours.
Ce commentaire a été édité.
MadMax Rédac'
Merci ! :D La recherche et la rédaction ont demandé beaucoup de temps.

En effet, plusieurs fans craignent qu'un potentiel voyage dans le temps amène des incohérences dans le scénario. Mais je suis vraiment confiant, au vu du temps qu'ils ont eu à disposition pour peaufiner l'écriture de la saison 4. À suivre..

Sinon en parlant de séries qui abordent ce thème, je n'ai malheureusement pas vu Sliders. Dans ce qui s'est fait récemment, j'ai trouvé que Dark s'en était extrêmement bien sorti, avec un scénario solide sur 3 saisons. Un vrai coup de coeur personnellement.
Fonky-M Rédac'
@MadMax : Dark est une fantastique série, merveilleusement écrite, qui peut paraitre prétentieuse au premier abord mais qui s'avère au final d'une justesse rare. Elle arrive à garder une grande cohérence en brassant un nombre de personnages hallucinant et en apportant toujours des réponses qui ont du sens, un modèle du genre question voyage dans le temps. Sliders c'est un série comme on en fait plus et qui aborde le voyage dimensionnel, le même endroit à la même époque mais dans une dimension différente. Les deux premières saisons valent vraiment le coup mais les producteurs ont ensuite fait n'importe quoi, la chronique de Mea sur le sujet explique d'ailleurs très bien tout ça.
MadMax Rédac'
@Fonky-M : Okay, merci pour les informations. j'irai voir les vidéos de MrMeeea, elles ont l'air bien intéressantes !

Commenter

Il faut être connecté sur notre site pour pouvoir commenter. L'inscription est rapide, facile et gratuite.
Vous souhaitez : ou ?

Dans la catégorie Dossiers...

Stranger Things et l'Espace-Temps

Illustration

Stranger Things et l'Espace-Temps

03/03/2021 à 14:20 4

La culture pop en 1985

Illustration

La culture pop en 1985

24/05/2018 à 13:43 11

Pourquoi la sexualisation de Millie Brown et Finn Wolfhard pose-t-elle problème ?

Illustration

Pourquoi la sexualisation de Millie Brown et Finn Wolfhard pose-t-elle problème ?

27/12/2017 à 16:55 19