Aaron Paul interviewe Millie Bobby Brown

Illustration
Publié dans Interviews
25/08/2016 à 02:36 6 2566

La version américaine du magazine Elle.com propose une série d'articles, le Celebrity Stanclub qui met en relation des célébrités avec leurs propres stars favorites. Aujourd'hui, Aaron Paul (Jesse Pinkman dans Breaking Bad) interroge Millie Bobby Brown. Traduction et passage en revue de leur entrevue.

L'interview, d'un acteur à une actrice

Aaron Paul : Salut Millie ! Comment tu vas ? Millie Bobby Brown : Je vais bien. Et toi ?

Aaron Paul : Ça va super bien. Merci d'être restée debout pour parler avec moi ! Millie Bobby Brown : Pas de souci. Du coup, je fais l'émission "Rencontre avec une Star" par téléphone. Merci beaucoup !

Aaron Paul : Avant de commence, je dois te dire que je t'adore. Je un très grand fan. Je le pense, réellement, d'un acteur à un autre, j'ai énormément de respect. J'admire véritablement ton travail. Millie Bobby Brown : J'en suis littéralement bouleversée.

Aaron Paul : Est-ce que tu as toujours su que tu pouvais jouer ? Millie Bobby Brown : [Rires] Non, je n'ai jamais su ce que je voulais faire. Tu sais, je n'ai que12 ans !

Aaron Paul : C'est vrai. Tout cela, c'est encore un peu le premier chapitre de ta vie... Millie Bobby Brown : je savais que j'étais une personne... excessivement dramatique. J'ai toujours piqué des crises de colère. J'avais conscience de ne pas être une enfant tout à fait normale. Et je savais que je voulais en faire quelque chose.

Aaron Paul : Je suis content que tu aies trouvé cette passion au fond de toi. Un groupe d'amis et moi avons une conversation sur une messagerie instantanée dans laquelle nous parlons uniquement de Stranger Things et d'à quel point on trouve Onze cool. Est-ce que tu reçois beaucoup de compliments ? Les gens t'arrêtent dans la rue ? Millie Bobby Brown : Un petit peu, oui. Mais, mes cheveux ont repoussé et je viens juste de me faire prescrire des lunettes. Du coup, je ne ressemble plus du tout à Onze. Parfois, on me reconnait dans l'avion ou à l'aéroport. Et c'est toujours très sympa d'avoir le point de vue des fans ! C'est assez incroyable !

Aaron Paul : Comment ça fait d'avoir joué, ce qui je pense, est l'un de meilleurs personnages qui ait jamais été diffusé à la télévision ? Millie Bobby Brown : Je pense que c'est... ahurissant. En fait, c'est dingue d'entendre ça de la part d'un autre acteur. D'une certaine manière, c'est très dur à porter, dans le bon sens du terme. Évidemment, je suis très reconnaissante. J'ai la sensation que tout le monde : les frères Duffer, moi et toute l'équipe savions exactement ce que nous voulions réaliser avec cette série.

Aaron Paul : Comment s'est passée ton audition ? Millie Bobby Brown : En fait, j'étais en Angleterre et j'ai reçu un enregistrement qui contenait des passages de "The Goonies", "Close Encounters", "Poltergeist", ce genre de choses. C'était la base sur laquelle nous devions construire nos personnages. Le mien était basé sur E.T.. J'ai tout de suite aimé l'idée. Je n'avais jamais joué dans une oeuvre qui se déroule dans une période antérieure. Je suis immédiatement tombée sous le charme du projet : devoir raser mes cheveux, le script, mon personnage. Tout était phénoménal !

Aaron Paul : J'ai grandi en regardant des films comme "E.T.", "Stand By Me", "Firestarter" et "The Goonies". La série toute entière semble être une déclaration d'amour, un hommage à tous ces films. C'était intentionnel ? Millie Bobby Brown : Oui, mais nous voulions être certains de ne pas plagier Stephen King et Steven Spielberg. [Rires] Nous voulions seulement leur montrer notre respect pour leur travail tout en créant un nouveau projet. Mais, c'est clair qu'ils nous ont inspirés.

Aaron Paul : Ce que j'aime avec cette série, c'est qu'elle se déroule dans les années 80, à une époque où les enfants se trimballaient dans leur quartier sur leur BMX. Il n'avaient pas de portables dans les mains, leur têtes n'étaient pas baissées vers un écran. Et toi, es-tu accro à la technologie ? Millie Bobby Brown : Je suis tout le contraire [de la plupart des enfants de mon âge]. Je pourrais vivre sans mon téléphone. Et l'une des choses que j'aimerais vivre est la liberté que les enfants avaient dans les années 80. Quand nous étions sur le tournage, nous n'étions pas sur nos téléphones. Nous étions en quelque sorte... inspirés ! J'aime la plage, l'escalade, la boxe et la nature, donc j'aime bien rester loin de mon téléphone autant que possible.

Aaron Paul : C'est bon à entendre. Je vais te dire : ma femme et moi sommes constamment en train de parler de toi. Nous disons sans arrêt : "Ses parents doivent être tellement fiers". Pour être francs, nous aurions aimé que tu soies notre enfant. Millie Bobby Brown : [Rires] J'aurais aimé que vous soyiez mes parents.

Aaron Paul : Mais sérieusement, on peut seulement espérer que nos enfants soient au moins à moitié aussi cools que toi. Tes parents sont-ils aussi fiers ? Millie Bobby Brown : J'ai trois autres frères et soeurs et on est vraiment mis sur un pied d'égalité. Quand je deviens un peu arrogante, ce qui m'arrive régulièrement, mon frère me ramène les pieds sur terre. Il me dit que je ne suis pas une star à la maison. Je suis bien encadrée.

Aaron Paul : Évidemment, et c'est une bonne chose. J'ai trouvé plein de vidéos incroyables où tu chantes sur Youtube. Tu as une voix magnifique. Quand as-tu commencé à chanter ? Millie Bobby Brown : J'ai commencé à chanter avant même de commencer à parler. Et je te promets que c'est la vérité. Je pense que c'est quelque chose que j'ai toujours aimé faire, même si je n'étais pas bonne à cela. J'adorais les ballades ! Et, en fait, j'ai une très mauvaise audition d'une oreille. J'ai toujours pensé que, peut-être, je ne pourrais pas chanter à cause de cela. Mais après je me suis dite : pourquoi ne pas poster et partager mes chants avec les gens ?

Aaron Paul : As-tu chanté sur le plateau ? Est-ce que tu as déjà entendu Gaten [Matarazzo, Dustin dans la série. ndlr] chanter ? Millie Bobby Brown : On mon dieu ! Tu es la première personne que j'entends prononcer correctement son nom.

Aaron Paul : N'a-t-il pas une voix de dingue ? Millie Bobby Brown : Oui, il a une voix phénoménale. Tu sais, il a été à Broadway pendant environ un an. J'étais genre "Wow ! Je suis de Londres, je n'ai jamais eu une seul leçon de chant dans ma vie.". Et lui, il pouvait venir dans notre maison à Atlanta. Nous aimions beaucoup pratiquer et travailler ensemble. C'était trop cool de trouver quelqu'un dans cette industrie qui aime chanter. C'est un lien fort que nous avons, Gaten et moi. Il y aussi Caleb [Mc Laughlin, qui joue Lucas. ndlr] qui aime chanter.

Aaron Paul : Vraiment ? J'aime chanter, mais j'ai juste une voix horrible, tu vois ? Millie Bobby Brown : [Rires] J'imagine Jesse chanter dans Breaking Bad.

Aaron Paul : Ouais. Ils ont essayé de me faire chanter... et je l'ai fait. Et du coup, ils étaient genre : peut-être que nous ne devrions pas faire chanter Jesse... Millie Bobby Brown : Je pense que Onze pourrait se mettre à chanter à n'importe quel moment.

Aaron Paul : Pour en revenir à Stranger Things. Quand est-ce qu'ils t'ont dit que tu devrais te raser la tête ? Millie Bobby Brown : en fait, ils ont été très malins. Ils m'ont rappelé et j'ai eu une réunion Skype. Ils n'ont pas du tout parlé de ça. Et quand je me suis rendue à Los Angeles, ils m'ont dit "Tu es prête ?", et j'étais genre : "Prête pour quoi ?". J'étais à côté de Finn [Wolfhard, qui joue Mike Wheeler. ndlr] et Ross Duffer est arrivé. Il a posé sa main sur mes cheveux et à fait "Bzzzzzzzzzz". Ma mère disait : "Non, ça n'arrivera pas." et j'étais genre : "C'est bon maman. Ils repousseront.". Elle était contre pendant que mon père et moi nous pensions : "C'est bon. Ça va aller !". Aujourd'hui, nous sommes allés dans un restaurant indien et quelqu'un m'a dit : "Bonjour jeune homme.". Ça devait être la 500ème fois que quelqu'un me confondait avec un garçon, ça ne me pose aucun problème.

Aaron Paul : Onze est capable de déplacer des objets avec son esprit. As-tu déjà essayé de le faire toi même ? Millie Bobby Brown : Oh oui. Tout le temps.

Aaron Paul : Moi aussi ! Millie Bobby Brown : J'ai toujours voulu être comme Matilda. Mais ça ne fonctionne pas, évidemment. J'aimerais bien être capable de me dire : "Je vais renverser un van aujouhrd'hui !". J'avais une "blague" récurrente avec le réalisateur Shawn Levy. Il me disait sans arrêt : "Alors Millie, tu peux bouger des objets avec ton espriiiiit.". Il pouvait le répéter tous les jours. Mais en fait, je fais de la boxe. Du coup, je ne torture pas les gens mentalement, je les torture physiquement.

Aaron Paul : C'est marrant. As-tu gardé ou volé quoique ce soit sur le plateau ? Millie Bobby Brown : Non, j'ai rien volé du tout. J'ai juste piqué des idées. Ça compte ? J'ai repris l'idée d'une platine vinyle et je l'ai eue pour Noël. [Rires] Par contre, ils nous ont offert un tableau. Ma dernière nuit de tournage, nous avons filmé la scène du baiser avec Finn. Et comme tu peux l'imaginer, c'était particulièrement gênant. Nous avons quitté le plateau et ils nous ont dit : "On a un cadeau pour vous.". C'était une peinture du plan où nous avons vu le corps de Will en train d'être repêché. Elle est superbe.

Aaron Paul : C'était la dernières scène que vous avez filmé ? Millie Bobby Brown : Oui. Il voulaient la garder pour la fin. J'étais genre : "Pourquoi vous me tourmentez comme ça ?"

Aaron Paul : Oh ! Ça a dû être éprouvant pour vous deux ! Millie Bobby Brown : Tu sais quoi ? J'étais assez tranquille avec ça pour être honnête avec toi. [Rires] En fait, c'était plutôt mon père qui avait un problème avec cette scène.

Aaron Paul : J'aime la relation que toi et Mike entretenez dans la série. C'est superbe à regarder. Bon, j'ai juste quelques questions supplémentaires. Sur une échelle de 1 à 10, combien aimes-tu les gauffres (Eggo Waffles) ? Millie Bobby Brown : [Longue pause] Euuuuuh. Tu sais quoi ? Je vais répondre zéro. Je les trouve dégoutant.

Aaron Paul : Je ne pourrais pas tomber plus d'accord. Millie Bobby Brown : Je les ai bien aimées la première fois. Je me suis dite : "Oh ! Ce n'est pas si mauvais !". C'est juste le nombre de fois où j'ai dû en manger, sept ou huit. La première fois, nous en avions à la myrtille et je me suis : "Ça va. J'aime bien." et puis ça a été "Ok. Il me faut un sceau pour recracher ça. Je vais vomir."

Aaron Paul : Tu as appris quoique ce soit à propos de la deuxième saison ? S'il te plait, dis moi tout. Millie Bobby Brown : Je vais tout te dire : je n'ai rien appris du tout. [Rires] Tu connais Netflix. Nous n'avons pas eu d'annonce officielle pour l'instant. Les frères Duffer sont ouvert d'esprits. Ce sont des génies ! J'adorerais une deuxième saison. Je pense que chacun d'entre nous aimeraient. Écoute, si j'apprends quelque chose, tu seras le premier à le savoir.

Aaron Paul : Tu vas me pister pour me retrouver et me le faire savoir ? Millie Bobby Brown : Euh... j'ai une idée. Tu as Twitter, non ?

Aaron Paul : Oui. Millie Bobby Brown : Ok, moi aussi. Dès que les frères Duffer me préviennent, je t'enverrai un message privé. Et je suis à Los Angeles dans deux semaines, nous pourrions sortir pour aller manger quelque part ?

Aaron Paul : Ne me tente pas ! Ne joue pas avec mes émotions ! Millie, je viens juste de te suivre sur Twitter. Millie Bobby Brown : Je suis sérieuse Aaron. On ne peut plus sérieuse.

Aaron Paul : S'il te plait, suis moi à ton tour. Accomplis le but de ma vie. Millie Bobby Brown : Oui, bien sûr. On pourrait aller à In-N-Out ?

Aaron Paul : T'es la meilleure. Juste une chose encore et je te laisserai partir. Tu as déjà joué le rôle d'une vie. Il te reste encore un rôle de rêve ? Millie Bobby Brown : Tu sais, dans ma tête, je travaille par genre. Onze était le rôle de mes rêves pour un thriller de science-fiction. Aujourd'hui, mon rêve est de jouer dans mon premier film. C'est tout ce que je veux : jouer mon premier film et j'aurai atteint mon objectif. J'ai manqué tellement de rôles.

Aaron Paul : Juste avant que tu ne partes, ma femme est à côté de moi. Je pense qu'elle m'aime encore plus maintenant que je suis en train de te parler par téléphone. Peut-elle te dire te dire coucou juste pour une seconde ? Millie Bobby Brown : Quel est son nom ? Oui.

Aaron Paul : Son nom est Lauren Millie Bobby Brown : D'accord, bien sûr.

Lauren Paul : Miiiiiiiiiiiillie ! Tu es tellement incroyable ! Millie Bobby Brown : Lauuuuuuuureeeeeen !

Lauren Paul : T'es juste la meilleure. Tu étais ma "Woman Crush Wednesday" sur Instragram hier. Millie Bobby Brown : Oh mon dieu ! Merci beaucoup ! Onze a de la chance.

Lauren Paul : Tu es tellement incroyable. Je suis impatiente de suivre ton parcours. Millie Bobby Brown : Aaron et moi avons convenu d'un diner à Los Angeles dans deux semaines. Vous apportez les papiers d'adoption, je prends ma valise.

Lauren Paul : On fait comme ça ! Ne joue pas avec moi ! Aaron Paul : Tu es la meilleure. Merci d'avoir participé. Bisous à toute ta famille. Ils ont fait un super travail en t'éduquant. Donc bravo ! Millie Bobby Brown : Merci beaucoup. Ils sont tous là en ce moment. [Rires]

Aaron Paul : Je vous adore tous. Félicitations ! [Des cris retentissent en arrière plan]Millie Bobby Brown : On se voit à Los Angeles ! Profite bien de l'Espagne !

Commentaires

Merci pour cette article j'adore! Tu sais où on peut écouter l'interview avec les vraies voix etc... ?
Orwell1984 Admin'
C'est un plaisir ! :)
Malheureusement, je crois qu'il n'y a pas de version enregistrée de l'interview. Le magazine l'a publiée directement sous sa forme textuelle, sans doute parce qu'elle a été réalisée par téléphone.
Par contre, voici le lien de l'article en version originale : http://www.elle.com/culture/q-and-a/a38539/aaron-paul-interviews-millie-bobby-brown/ !
Bonne lecture ! :)
Ha cool ! Je chercher cette article mais il n’était dispo quand anglais !
Orwell1984 Admin'
Plus besoin de chercher, c'est trouvé ! :P

Commenter

Il faut être connecté sur notre site pour pouvoir commenter. L'inscription est rapide, facile et gratuite.
Vous souhaitez : ou ?

Dans la catégorie Interviews...

Interview de Millie pour So It Goes

Illustration

Interview de Millie pour So It Goes

25/10/2016 à 17:20 6

Millie Brown et David Harbour évoquent la suite

Illustration

Millie Brown et David Harbour évoquent la suite

05/09/2016 à 13:12 5

Les Frères Duffer lèvent le voile sur une partie de la saison 2

Illustration

Les Frères Duffer lèvent le voile sur une partie de la saison 2

01/09/2016 à 17:25 2